Chèque énergie

Si vous souhaitez envoyer votre chèque énergie, veuillez cliquer ci-dessous

Chèque énergie

Questions fréquentes

Pour bénéficier du chèque énergie, aucune démarche n’est requise.
En effet, l’accessibilité au chèque énergie repose sur deux critères :
- le revenu fiscal du ménage,
- la composition du ménage en unités de consommation (UC).

En fonction de ces derniers, le chèque énergie est envoyé directement à votre domicile.

Il faut que votre logement soit soumis à la taxe d'habitation même en cas d'exonération.

Nous constatons une hausse significative du montant du chèque énergie (+ 50€ entre 2018 et 2019) et son nombre de bénéficiaires également.
Vous pouvez consulter les conditions d'éligibilité ici :
https://www.chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/eligibilite

Uniquement le bénéficiaire du chèque énergie peut en profiter. Le chèque énergie est nominatif et destiné au titulaire du contrat d’énergie.

Depuis le 1er janvier 2018, les tarifs sociaux de l'électricité et du gaz ont été remplacés par le chèque énergie.
Les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz ne sont plus en vigueur, et les conditions d’attributions au chèque énergie sont différentes des précedentes. Il faut vous rendre sur le simulateur du site chèque énergie pour vérifier votre éligibilité :
https://www.chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/eligibilite

Le chèque énergie est utilisé pour payer une facture. Cependant, si le montant de votre chèque énergie est supérieur à celui de votre facture, la différence sera immédiatement déduite sur la suivante.

Il est tout-à-fait possible d’obtenir le remboursement d’un trop perçu dans les cas suivants :
- Lorsque votre contrat d'énergie prend fin sur la facture de régularisation.
- Quand vous quittez votre logement, sur votre solde de tout compte.

Cependant, il n'est pas possible de rendre la différence lors d'un paiement avec le chèque énergie. La différence sera directement déduite de la prochaine facture.

La validité de votre chèque énergie est inscrite sur ce dernier, et correspond généralement au 31 mars de l’année qui suit son émission, à savoir la fin de la trêve hivernale.
Attention, si la date de validité est dépassée, votre fournisseur n’est pas tenu de l’accepter. Si vous ne pensez pas utiliser votre chèque énergie, vous pouvez jusqu’à cette date l’échanger contre un chèque travaux exclusivement dédié au financement de travaux de rénovation énergétique de votre logement.

En tant que bénéficiaire du chèque énergie :
1. vous êtes dispensé de régler les frais de mise en service en cas de déménagement.
2. vous ne subirez pas de baisse de puissance en hiver en cas de difficulté ou problèmes de paiement.
3. vous pourrez bénéficier de réductions sur les frais qui vous seront facturés par votre fournisseur.
Pour faire valoir vos droits auprès de votre fournisseur d'énergie vous pouvez :
1. régler une facture avec votre chèque énergie.
2. lui envoyer une des attestations jointes à votre chèque.
3. lui pré-affecter votre attestation pour les années à venir si vous gardez le même fournisseur.

Avant tout, il faut que vous vous assuriez que le nom du titulaire ou co-titulaire indiqué sur le chèque énergie correspond à celui indiqué sur votre contrat ou sur votre facture IBERDROLA.

Ensuite, pour la démarche à suivre, c’est très simple, il vous suffit de nous envoyer par courrier votre chèque énergie en indiquant au dos la référence du contrat IBERDROLA correspondant.
Il faut adresser ce courrier à l’adresse suivante :

IBERDROLA ENERGIE France
TOUR ARIANE
5 Place de la Pyramide
CS 60204
92088 PARIS LA DEFENSE

Il y a plusieurs utilités à votre chèque énergie.
Si vous êtes en situation d'impayé, cet impayé peut-être soldé par le chèque énergie.
Si le montant du chèque est insuffisant par rapport au montant de votre facture, le restant dû est à votre charge et doit être réglé par le biais d’un autre mode de paiement. À contrario, si le montant du chèque est supérieur au montant de l'impayé, le restant sera directement crédité en acompte, et servira pour le règlement des prochaines factures.
Pour les clients en facture bimestrielle ou réel : le chèque reste en acompte et compense les factures à venir.
Pour les clients en échéancier : le chèque va solder les mensualités à venir.

Comme pour tout vol et/ou perte, il faut la déclarer immédiatement auprès de chèque énergie afin qu´ils puissent rééditer un nouveau chèque à votre nom et l’envoyer rapidement par courrier.
Attention à bien faire ces démarches avant la date de fin de validité du chèque énergie pour que cela puisse être effectif.